Festival de films européens de Paris
Du 17 au 31 mars 2022
Festival de films européens de Paris
Du 17 au 31 mars 2022

Les Communiants / Nattvardsgästerna

de Ingmar Bergman

(Fiction, Suède, 1963, 82’, NB, VOSTF) avec Ingrid Thulin, Gunnar Björnstrand, Max von Sydow

Les Communiants

Tomas Ericsson est pasteur dans un village de bord de mer. Il célèbre l’office du dimanche matin devant une assemblée de quelques fidèles. Un jour, un couple vient le consulter : le mari est angoissé par la menace de la bombe atomique. Mais le pasteur ne parvient pas à l’aider et lui confie sa propre angoisse. Depuis le décès de son épouse, il est lui-même plongé dans le doute et, coupé de Dieu, sent sa foi chanceler…


“Un quart de siècle plus tard, c’est pour moi une satisfaction de revoir Les Communiants. Je constate que rien ne s’est corrodé ou cassé.” Images, Ingmar Bergman.

“Je n’étais pas sot au point de ne pas me rendre compte que le film ne séduirait guère le grand public. On pouvait le regretter, mais c’était nécessaire.” Images, Ingmar Bergman.

“L’Office de la messe demeure un dernier espoir, lorsque tout le reste a lâché prise : un mensonge, une ivresse, un réconfort, une preuve tangible non de l’existence de Dieu, mais de celle de l’Homme.” Ingmar Bergman, le magicien du Nord, N.T.Binh.

Ingmar Bergman
Ingmar Bergman

Ingmar Bergman (1918-2007) né en Suède dans la famille d’un pasteur, développe une passion très précoce pour le cinéma. Il étudie la littérature, l’histoire et mais sa passion véritable est le théâtre, auquel il se consacre dès 1938. En 1945, il réalise son premier long-métrage Crise, adapté d’une pièce danoise, qui lance une carrière très prolifique. Les mystères du couple sont évoqués à partir de 1949 avec La Soif et ensuite avec Monika (1953). Sourires d’une nuit d’été (1955) et Le Septième Sceau (1957) lui valent la reconnaissance internationale. En 1958, il obtient l’Ours d’or à Berlin pour Les Fraises sauvages. Persona (1966) marque sa rencontre avec Liv Ullmann qu’il dirigera dans de nombreux films parmi lesquels Cris et chuchotements (1972) ou Scènes de la vie conjugale (1973). Il réalise Fanny et Alexandre en 1982. La « Palme des Palmes » lui est discerné pour la 50ème édition du festival de Cannes. En 2003, il réalise pour la télévision Sarabande, son dernier long-métrage.

Autres films : THEMA : Noir et Blanc