Festival de films européens de Paris
Du 17 au 30 novembre Paris 2021
Festival de films européens de Paris
Du 17 au 30 novembre Paris 2021

Le Loup d’or de Balolé

de Chloé Aïcha Boro

(Documentaire, Burkina Faso/France, 2019, 65’, C, VOSTF)

Le Loup d’or de Balolé

Au cœur de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, quelques milliers d’hommes, femmes et enfants travaillent avec acharnement dans une carrière de granit. Cela leur assure de faibles revenus qui leur permettent de survivre au quotidien. À travers son documentaire, Chloé Aïcha Boro propose une immersion dans la vie de ces esclaves modernes, exploités par des vendeurs de pierre, et qui vivent en marge d’une société qui refuse de les voir.


« Ce documentaire va loin. Parce qu’Aïcha Boro fait le lien avec la révolution au Burkina, attentive à l’auto-organisation pour éviter les intermédiaires et décider collectivement. (…) Parce qu’elle place ces personnages dans le temps, en dignité, sans pathos, à la lumière des rapports de force économiques et relationnels. Ce que disent ces exclu.e.s est d’une admirable pertinence et profondeur humaine. » on-tenk.com

Chloé Aïcha Boro
Chloé Aïcha Boro

Née en 1978, Chloé Aïcha Boro est une écrivaine et cinéaste franco-burkinabé. Après des études de lettres modernes, elle entame une carrière de journaliste dans la presse écrite. Elle travaille notamment avec des revues et journaux burkinabés. Puis elle s’intéresse progressivement à l’audiovisuel en réalisant des courts-métrages et en étant assistante réalisatrice. Elle est auteure des documentaires Farafin ko est sorti en 2014, France – Au revoir, le nouveau commerce triangulaire (2016). Son film Le Loup d’or de Balolé a reçu Etalon d’or du documentaire au Fespaco 2019. En 2018, elle publie son roman Notre djihad de l’intérieur.

Autres films : Open World