Sélection des films

322

Fiction, Slovaquie, 1969, 95’, NB, VOSTF

de Dušan Hanák
avec Václav Lohniský, Lucyna Winnická, Josef Abrhám

Parce qu’il est atteint d’un cancer, le cuisinier Lauko se voit interdit de travail. Ne sachant plus comment passer ses journées, il commence à faire des choses qu’il n’aurait jamais ose faire auparavant.

Adieu Philippine

Fiction, France, 1962, 106’, NB

de Jacques Rozier
avec Jean-Claude Aimini, Yveline Cery, Stefania Sabatini

Paris, été 1960. Michel doit bientôt partir en Algérie pour le service militaire. En attendant, il est machiniste à la télévision et séduit Liliane et Juliette, deux amies inséparables comme des amandes « philippines ». Michel songe à ses derniers jours de liberté, quitte son travail et part en vacances sur les routes de Corse où les deux filles décident de le rejoindre.

All that I love / Wszystko, co kocham

Wszystko, co kocham

Fiction, Pologne, 2010, 95’, Couleur, VOSTF

de Jacek Borcuch
avec Mateusz Koścukiewicz, Jakub Gierszał, Mateusz Banasiuk

Pologne, 1981. Derrière le rideau de fer, Janek, fils de militaire, forme avec des potes un groupe de rock, et s’amourache de Basia, dont la famille, composée de sympathisants à la cause de Walesa, déteste le père de Janek. Famille, amis, copine : l’ado est peu à peu contraint à faire des choix qui vont bouleverser sa vie.

Sélection officielle Oscar 2011 ;
Sélection officielle Sundance 2010 ;
Sélection officielle Bruxelles 2010

An-Magritt

Fiction, Norvège, 1969, 101’, Couleur, VOSTF

de Arne Skouen
avec Liv Ullmann, Wolf von Gersum, Per Oscarsson, Claes Gill, Georg Løkkeberg

Norvège au 17e siècle, une société archaïque aux valeurs très masculines. Née d’un viol et élevée par son grand-père suite au suicide de sa mère, An-Magritt se bat pour survivre et trouver sa place.

Apprentissage

Documentaire, Slovaquie, 1965, 14’, NB, VOSTF

de Dušan Hanák

La vie quotidienne d’apprentis et apprenties préparant leur examen de coiffure.

Armadillo

Documentaire, Danemark, 2010, 100’, Couleur, VOSTF

de Janus Metz Petersen

Mads et Daniels sont partis comme soldats pour leur première mission dans la province d’Helmand en Afghanistan, dans le Camp Armadillo. Cette zone est encore sous le contrôle des Talibans et ces soldats viennent pour pacifier la zone en entrant en contact avec la population tout en traquant les Talibans.

Chemins / Putevi

Putevi

Documentaire, Yougoslavie, 1959, 18’, Couleur, VOSTF

de Aleksandar Petrović

Un court-métrage sur la vie et l’oeuvre du peintre serbe Sava Sumanovic qui a vécu à Paris entre les deux guerres. Après son séjour à Montparnasse,i l vivait retranché dans sa solitude au coeur de la plaine pannonienne et a créé une oeuvre d’une valeur artistique inestimable. Il a été exécuté en 1942 et est resté méconnu en Europe…

Grand Prix festival de Pula (Yougoslavie) ;
Grand Prix de la ville de Tours

Contre-mouvement / Обратное движение

Обратное движение

Fiction, Russie, 2010, 93’, Couleur, VOSTF

de Andrey Stempkovsky
avec Vladislav Abashin, Olga Demidova, Nikita Emshanov, Aleksandr Plaksin, Darya Gracheva

Une mère apprend que son fils unique, en service dans une zone de combat, a été déclaré disparu en mission et qu’il a vraisemblablement été tué. Rien pourtant ne brise la bonne marche de la vie quotidienne. La mère secourt ensuite un jeune sans-abri, travailleur immigrant, blessé à la main, sans réaliser qu’elle décide ainsi du destin de son fils.

Grand prix Festival Premiers Plans d’Angers, France, 2011 ;
Meilleur premier film Festival des Films du Monde : FFM, Canada, 2010

En eaux troubles / De Usynlige

De Usynlige

Fiction, Norvège, 2008, 115’, Couleur, VOSTF

de Erik Poppe
avec Pål Sverre Valheim Hagen, Trine Dyrholm, Ellen Dorrit Petersen

Après une longue peine d’emprisonnement pour un crime qu’il nie avoir commis, Jan Thomas, organiste virtuose, joue dans une église d’Oslo qui lui offre une seconde chance. Il gagne rapidement le respect de ses supérieurs et le coeur de la pasteure Anna à qui il ne dévoile rien de son histoire. Mais son passé le rattrape lorsqu’Agnès, venue visiter l’église avec ses élèves, reconnaît en lui le jeune homme accusé du meurtre de son fils.

Free Radicals

Documentaire, France, 2010, 82’, Couleur / NB, VOSTF

de Pip Chodorov

Un documentaire fascinant sur les débuts de l’avant-garde. Riches portraits des éléments marquants du mouvement, excellente porte d’entrée pour le cinéma expérimental (avec Len Lye, Jonas Mekas, Robert Breer, Stan Brakhage, Hans Richter, Maurice Lemaître, Peter Kubelka).

Gertrud

Fiction, Danemark, 1964, 116’, Couleur, VOSTF

de Carl Theodor Dreyer
avec Nina Pens Rode, Bendt Rothe, Ebbe Rode, Baard Owe, Axel Strobye

Gertrud, ancienne chanteuse connue, quitte son mari car celui-ci est plus intéressé par sa carrière politique que par elle. Commence alors pour Gertrud une quête, celle d’un amour idéal, total et sans concessions. Malgré la difficulté de ces choix, jamais Gertrud ne regrettera ses décisions.

Images du vieux monde / Obrazy starého sveta

Obrazy starého sveta

Documentaire, Slovaquie, 1972, 74’, NB, VOSTF

de Dušan Hanák

Interdit pendant quinze ans, ce film photographiés par Martin Martincek evoque la trajectoire de personnes qui, malgré une vie difficile, n’ont jamais abandonne ce désir éternel et immortel de liberté.

Indigène d’Eurasie / Евразиец

Евразиец

Fiction, Russie / France / Lituanie, 2010, 111’, Couleur, VOSTF

de Sharunas Bartas
avec Sharunas Bartas, Klavdia Korchounova

Guéna, a été élevé sans ses parents, “éduqué” par un oncle criminel, mêlé à un trafic de drogue au début des années 90. Seul entouré d’ennemis, il est sans illusions sur l’avenir. Et pourtant une petite chance de vivre une vie normale apparaît…

Grand prix Festival du cinéma de la CEI,
Estonie, Lettonie et Lituanie “Kinoshock”, Russie, 2010 ;
Sélection officielle Berlin 2010

Innocence sans protection / Невиност без заштите

Невиност без заштите

Fiction, Yougoslavie, 1968, 75’, NB, VOSTF

de Dušan Makavejev
avec Dragoljub Aleksic, Bratoljub Gligorijevic, Vera Jovanovic

Une pure jeune fille promise par sa marâtre a un vieux satyre fortune est sauvée de ce triste destin par son amoureux, jeune acrobate au grand coeur Pendant ce temps, les soldats nazis défilent dans les rues, les avions bombardent.

Ours d’argent à Berlin 1968

Kitchen Stories

Fiction, Norvège, 2003, 92’, Couleur, VOSTF

de Bent Hamer
avec Joachim Calmeyer, Tomas Norström, Reine Brynolfsson, Bjørn Floberg

Un groupe d’observateurs suédois séjourne dans un village norvégien afin d’étudier la routine des hommes célibataires dans leurs cuisines. En aucun cas les observateurs ne doivent parler à leurs hôtes. Un observateur fini par se lier d’amitié avec un paysan — objet de son étude.

La Dérive

Fiction, France, 1964, 100’, NB

de Paula Delsol
avec Jacqueline Vandal, Lucien Barjon, Paulette Dubost

Adepte de la débrouille, Jacquie, 20 ans, mène une existence sans attaches entre Paris et le sud de la France. Le film, qui a fait tiquer la censure, constitue l’exact opposé de Et Dieu créa la femme, tant par ses méthodes de tournage que par la vision juste et authentique des revendications féminines au début des années 60.

La Lisière / Край

Край

Fiction, Russie, 2010, 110’, Couleur, VOSTF

de Alekseï Outchitel
avec Aleksandr Bachirov, Vladas Bagdonas, Serguei Garmach, Viatcheslav Krikounov

L’histoire se déroule peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale en Sibérie et suit la confrontation entre Russes et Allemands dont les personnalités éreintées subissent une étrange transformation : les vainqueurs deviennent vaincus et vice-versa. Les trains sont l’obsession des hommes et la vitesse, leur manie. Ils deviennent leurs machines, tandis que les trains portent des noms humains en mémoire des disparus. Les personnages organisent des courses de vitesse dans les forêts sibériennes, risquant leurs vies et celles des autres.

Meilleure réalisation Prix de l’Aigle d’or Russie, 2011
Grand prix Festival du cinéma russe à Honfleur 2010
Prix spécial du Jury Festival européen des Arcs 2010

La Messe

Documentaire, Slovaquie, 1967, 14’, NB, VOSTF

de Dušan Hanák

Une messe traditionnelle filmée dans l’église de Spisska Sobota.

La Promenade / Прогулка

Прогулка

Fiction, Russie, 2003, 90’, Couleur, VOSTF

de Alekseï Outchitel
avec Irina Pegova, Pavel Barchak, Evgueni Tsyganov, Evgueni Grichkobets

Une histoire romantique contemporaine qui se déroule à un rythme effréné au coeur de Saint-Pétersbourg. Un jeune homme croise dans la rue une belle fille qui, en réalité, n’est pas aussi simple qu’il le pense au début. Elle lui préfère son meilleur ami, avant de rejoindre son protecteur dont, l’espace de quelques heures, elle avait espéré pouvoir se libérer…

Meilleur rôle féminin Irina PEGOVA, Prix de l’Aigle d’or, Russie, 2004;
Grand prix Festival de cinéma russe ‘Une fenêtre sur l’Europe’, Russie, 2003;
Prix de la Fédération des ciné-clubs de Russie, 2003;
Prix spécial du jury et prix de la FIPRESCI
au Festival du cinéma est-européen de Kottbus, 2003.

La Religieuse portugaise / A religiosa portuguesa

A religiosa portuguesa

Fiction, Portugal, 2009, 127’, Couleur, VOSTF

de Eugène Green
avec Leonor Baldaque, Ana Moreira , Beatriz Batarda

Julie de Hauranne, une jeune actrice française parlant la langue de sa mère, le portugais, mais qui n’a jamais été à Lisbonne, arrive pour la première fois dans cette ville, où elle doit tourner dans un film inspiré des Lettres Portugaises de Guilleragues. Elle se trouve vite fascinée par une religieuse.

La vie comme maladie mortelle sexuellement transmissible /
Życie jako śmiertelna choroba przenoszona drogą płciową

Życie jako śmiertelna choroba przenoszona drogą płciową

Fiction, Pologne, 2000, 91’, Couleur, VOSTF

de Krzysztof Zanussi
avec Zbigniew Zapasiewicz, Krystyna Janda, Tadeusz Bradecki, Pawel Okraska

Tomasz, médecin sexagénaire, participe au tournage d’un film consacré à la vie de Saint Bernard, dont le sujet est l’acclimatation a l’idée de la mort. C’est alors qu’il apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable. Dans la perspective de sa fin proche, il se pose des questions sur le sens de la vie et de la mort… Le titre s’est inspiré d’un graffiti sur un mur de Varsovie.

La Vie d’un espion / The life of an Agent

The life of an Agent

Documentaire, Hongrie, 2004, 82’, Couleur, VOSTEN

de Zsigmond Gábor Papp

Entre 1958 et 1988, plusieurs centaines de films de propagande, instructifs, des courts et des longs métrages ont été faits au studio de film du Ministère hongrois de l’intérieur. Suivant un thématique très large, le but de ces films était d’apprendre aux policiers hongrois à protéger l’ordre public. Parmi les thèmes figurent la perquisition domiciliaire secrète, l’observation opératrice de la personne ciblée, l’installation d’appareils d’écoute clandestine, le recrutement des agents. Le langage primitif de la narration de ces films d’instruction, compréhensible pour tous, était en quelque sorte en contraste avec la cause élevée qu’ils étaient destinés à servir.

Le braqueur – la dernière course / Der Räuber

Der Räuber

Fiction, Autriche / Allemagne, 2010, 97, Couleur, VOSTF

de Benjamin Heisenberg
avec Andreas Lust, Franziska Weisz, Markus Schleinzer

Histoire vraie de Johann Rattenberger, coureur de marathon couronné de succès et voleur de banques en série. Sans état d’âme, il mesure avec précision fréquence cardiaque, effort, endurance et effectivité pendant les courses d’entraînement tout comme lors des hold-up où, portant des masques absurdes et armé d’un fusil à pompe, il court pour échapper à la police.

Compétition Officielle Berlinale 2010

Le Dernier voyage de Tanya / Овсянки

Овсянки

Fiction, Russie, 2010, 75’, Couleur, VOSTF

de Aleksei Fedorchenko
avec Youlia Aoug, Igor Sergueev, Viktor Soukhoroukov, Youri Tsourilo

A la mort de son épouse Tanya, Miron aspire à un dernier voyage avec sa bien-aimée respectant le rituel des Mériens, une ancienne tribu russe dont les traditions perdurent. Accompagné de son meilleur ami Aist, ils sillonnent la Russie. Comme le veut la coutume, Miron partage avec son ami les souvenirs les plus intimes de sa vie conjugale. Mais au bord du lac sacré sur les berges duquel ils font leurs adieux à Tanya, Miron se rend compte qu’il n’était pas le seul à l’aimer.

Prix de la meilleure photographie Venise 2010

Le Désert de l’art interdit / Пустыня запрещенного искусства

Пустыня запрещенного искусства

Documentaire, Russie / Ouzbékistan, 2010, 80’, Couleur, VOSTF

de Amanda Pope, Tchavdar Georgiev

Ce film est sur un homme et son œuvre, mais aussi sur une terre fabuleuse et inconnue, sur des destins exceptionnels qui s’entrecroisent, quelque part entre la petite et la grande histoire. Igor Savitsky est un aristocrate envoyé au Karapakalstan, une contrée musulmane désertique de l’URSS. À son étonnement, il découvre que certains des plus grands artistes y ont trouvé refuge, traqués par Staline. Savitsky entreprend alors une quête passionnelle et obsessive : celle d’exhumer ces vies et leurs chefs-d’œuvre disparus.

Program UNAFF Traveling Film Festival 2010: www.unaff.org

Le soleil dans le filet / Slnko v sieti

Slnko v sieti

Fiction, Tchécoslovaquie, 1963, 90’, NB, VOSTF

de Štefan Uher
avec Marian Bielik, Jan Belakova

Fajolo est étudiant à Bratislava. Il ne pense qu’à son transistor et à la photo. Avec sa petite amie Bela, il adore bronzer, sur le toit de sa maison. Bela vit dans une ambiance familiale détestable, entre une mère aveugle et un père qui est une véritable épave. Fajolo ne comprend pas ses problèmes et ne lui est d’aucune aide. Un jour, en colère, elle casse son transistor. Fajolo, furieux, cesse alors de la voir. Mais il s’aperçoit très vite qu’il tient à elle…

Le Tchékiste / Чекист

Чекист

Fiction, Russie / France, 1992, 91’, Couleur, VOSTF

de Alexandre Rogojkine
avec Vassili Domratchev, Sergueï Issavine, Alekseï Polouian, Igor Sergueev, Mikhaïl Wasserbaum

Ce film brosse le portrait psychologique d’un bourreau révolutionnaire qui accomplissait sa tâche chaque jour avec application. Le tchékiste purifiait à sa manière la ville des contre-révolutionnaires. Il connaissait beaucoup d’entre eux, buvait le thé discutait de la vie et de la mort. Mais soudain, quelque chose s’est passé. Il s’est mis avec effroi à penser à ses victimes et à lui-même. On l’a fait passer pour fou et fusiller.

Un Certain Regard, Cannes 1992

Le Voyage d’Inuk

Fiction, France / Groenland, 2010, 90’, Couleur, VOSTF

de Mike Magidson
avec Ole Jørgen Hammeken, Gaba Petersen, Rebekka Jørgensen, Sara Lyberth

Inuk, adolescent groenlandais, est envoyé de la capitale dans un foyer d’enfant au Nord. A la demande d’Avlaaja, chaleureuse éducatrice du foyer, Ikuma, un grand chasseur d’ours qui s’est mis à douter de lui-même, emmene Inuk et d’autres petits protégés en un voyage annuel vers les lointains territoires de chasse. C’est une initiation rude dans le vent glacial où la chasse aux phoques remplace les jeux vidéos.

Haskell Wexler prix Woodstock 2010

Les années du Christ / Kristove Roky

Kristove Roky

Fiction, Slovaquie, 1967, 95’, NB, VOSTF

de Juraj Jakubisko
avec Jirí Sýkora, Jana Stehnová, Vlado Müller

Andrej et Juraj sont frères. Andrej, qui est pilote de guerre, est d’un naturel combatif et décidé. Juraj est un artiste sans cesse agité par le doute sur lui-même et sur sa vie. Andrej rend visite à Juraj et fait la connaissance de Jana, son amie. En plaisantant, il propose à son frère de lui prendre Jana.

Grand Prix, Manhattan Festival 1967

Les Fistons / Pojat

Pojat

Fiction, Finlande, 1962, 116’, NB, VOSTF

de Mikko Niskanen
avec Pentti Tarkiainen, Matti Loiri, Uti Saurio, Hannu Vironmäki

Immu, Jake, Pate et les autres ont entre dix et quinze ans. Farceurs infatigables, leur vie ressemblerait à celle de tous les enfants de leur âge si la guerre ne faisait rage. La ville d’Oulu accueille des troupes de chasseurs alpins allemands appelés à renforcer l’armée finlandaise. Espionner, troquer, dérober, bref se débrouiller dans le monde des adultes est source d’aventures pour les adolescents. Mais c’est aussi la mort et la désillusion qui les attendent. Quand la guerre s’achève, rien ne sera plus jamais comme avant.

L’Ascension / Восхождение

Восхождение

Fiction, Russie, 1976, 111’, NB, VOSTF

de Larissa Chepitko
avec Vladimir Gostioukhin, Boris Plotnikov, Lioudmila Poliakova, Anatoli Solonitsyne, Maria Vinogradova, Sergueï Yakovlev

Pendant la deuxième guerre mondiale, deux hommes sont arrêtés par les Allemands. On leur donne le choix : collaborer ou mourir. L’un d’eux préfère trahir sa cause ; l’autre choisit la mort. Qu’est-ce qui les a poussé à agir de cette façon ? Ce film est l’occasion d’explorer la complexité humaine et la psychologie de deux hommes aux prises avec leurs passions. D’après une nouvelle de Vassili Bykov, Sotnikov.

Ours d’or à Berlin 1977

L’œuf du serpent / The Serpent’s Egg

The Serpent’s Egg

Fiction, Allemagne / Etats-Unis, 1977, 120’, Couleur, VOSTF

de Ingmar Bergman
avec David Carradine, Liv Ullmann, Heinz Bennent, Gert Froebe

Berlin, en 1923. Acrobate au chômage, Abel Rosenberg apprend le suicide de son frère trapéziste. Suspecté du meurtre, Abel se réfugie chez le Professeur Vergerus et commence à travailler dans la clinique de celui-ci. Il va peu à peu découvrir l’atroce vérité derrière l’oeuvre du docteur…

Osadné

Documentaire, Slovaquie, 2009, 65’, Couleur, VOSTF

de Marko Skop

Ce film évoque un petit village, Osadné, qui se trouve à la frontière Est de la Slovaquie. Ce village fait face à un grand problème : son nombre d‘habitants diminue progressivement et dans quelques années il devra probablement disparaître. Les héros qui nous sont présentés dans ce film sont les deux hommes les plus importants du village: le maire, en poste depuis 36 ans et le prêtre. Pour sauver leur village, ils se rendent à Bruxelles où ils présentent leurs projets. Deux réalités, celle d’un petit village « au coin de l’Europe » et celle des hautes sphères de l’Union européenne sont ainsi confrontées.

Meilleur documentaire de plus de 30 minutes, Karlovy Vary 2010.

Père / Apa

Apa

Fiction, Hongrie, 1966, 98’, VOSTF

de István Szabó
avec András Bálint, Miklós Gábor, Dániel Erdély

Père, ou « le journal d’une foi », sous-titre du film, est l’évocation idéalisée par un garçonnet de son père qu’il n’a pas connu. Le père de Paco, en effet, est mort en 1945. Son image, embellie par le rêve et le chagrin d’une perle irrémédiable, accompagne l’orphelin nuit et jour. Auprès de ses camarades, il invente des exploits glorieux dont son père, partisan, aurait été le héros.

Grand Prix du festival de Moscou en 1967.

Pouta / Walking too fast

Walking too fast

Fiction, Tchéquie, 2010, 146’, Couleur, VOSTF

de Radim Špaček
avec Ondřej Malý, Martin Finger, Kristína Farkašová, Luboš Veselý, Lukáš Latinák

Tchécoslovaquie, 1982. Antonín, agent irréprochable de la police secrète, est saisi d’une angoisse profonde. Il rattache son désir d’évasion à Klára, une jeune fille libre penseuse et cela devient une obsession. C’est une rébellion, une rébellion purement personnelle et complètement violente.

Psaume Rouge / Még kér a nép

Még kér a nép

Fiction, Hongrie, 1971, 88’, Couleur, VOSTF

de Miklós Jancsó
avec Andrea Ajtony, András Ambrus, Lajos Balázsovits, András Bálint

Hongrie, fin XIXe. Les paysans travaillent pour les grands propriétaires terriens. La réforme agraire ne vient pas et la révolte gronde. Le maître du domaine cherche à les amadouer puis en appelle à l’armée. Aux forces réactionnaires les paysans opposent leur amour de la vie, leur courage et leur espérance.

Prix de la mise en scène Cannes 1972.

Reindeer Spotting – Escape from Santaland /
Reindeerspotting – pako Joulumaasta

Reindeerspotting – pako Joulumaasta

Documentaire, Finlande, 2010, 84’, Couleur, VOSTF

de Joonas Neuvonen

Ce documentaire nous plonge dans la vraie vie d’un groupe d’amis dans le Cercle arctique, partageant leur temps entre petits délits et drogues dures. Perturbant, brutal et superbement honnête.

Prix de la Semaine de la Critique Locarno 2010 ;
Sélection officielle Stockholm 2010 ;
Sélection officielle Zurich 2010

Reminescences d’un voyages en Lituanie /
Reminiscences of a Journey to Lithuania

Reminiscences of a Journey to Lithuania

Documentaire, Lituanie, 1972, 82’, Couleur / NB, VOSTF

de Jonas Mekas

Ce documentaire fait partie de l’oeuvre majeure de Jonas Mekas : son journal filmé qui regroupe en longs assemblages de scènes pointillistes, filmées par petites giclées rapides les moments significatifs de sa vie. De retour en Lituanie est composé de trois parties. La première est faite de films tournés par Mekas avec sa première Bolex à son arrivée en Amérique, surtout pendant les années 1950 à 53. La seconde partie a été tournée en août 1971, en Lituanie. La troisième partie débute par une parenthèse sur Elmshorn, un faubourg de Hambourg, où la famille de Mekas a passé un an dans un camp de travaux forcés pendant la guerre.

Rerberg et Tarkovski, l’autre face de ‘Stalker’ / Рерберг и Тарковский. Обратная сторона „Сталкера“

Рерберг и Тарковский. Обратная сторона „Сталкера“

Documentaire, Russie, 2009, 140, Couleur, VOSTF

de Igor Mayboroda

Guéorgui Rerberg est un célèbre chef opérateur russe choisi par Tarkovski pour « Le Miroir » puis « Stalker ». Le documentaire lève le voile sur ses relations conflictuelles avec Tarkovski et sur les conditions de création du cinéma russe des années 70.

Meilleur documentaire Prix NIKA, Russie 2010 ;
Meilleur documentaire Prix de l’Aigle d’or, Russie 2010

Rêves en rose / Ruzove sny

Ruzove sny

Fiction, Slovaquie, 1979, 81’, VOSTF

de Dušan Hanák
avec Juraj Nvota, Iva Bittova, Josef Hlinomaz, Marie Motlova

Le facteur d’un village tombe amoureux d’une jolie gitane.

Some Other Stories

Fiction, Slovénie / Macédoine / Serbie / Croatie / Bosnie, 2010, 114’, Couleur, VOSTF

de Dzidzeva, Juka, Rossi, Slak, Tanović

Cinq courts-métrages de différentes jeunes réalisatrices sur la place de la femme dans les nouvelles sociétés de l’ex-Yougoslavie.

Sous le ciel yougoslave / Под југословенским небом

Под југословенским небом

Documentaire, Yougoslavie, 1934, 84’, NB, VOSTF

de Miodrag Djordjevic

Présenté à l’époque comme un film touristique, Sous le ciel yougoslave montre les différentes régions (les “Banovine”) du Royaume de Yougoslavie entre les deux guerres mondiales, les scènes inédites de la vie quotidienne des habitants du Royaume, les magnifiques paysages et des événements comme le rassemblement des “Sokols” – association sportive qui célèbre cette année ses 125 ans d’existence. Il fait la promotion du Panslavisme (Union des Slaves) et de la Yougoslavie qui fut à l’époque un modèle de la fraternité et de l’unité des Slaves du sud et contient la seule prise audio-visuelle du Roi Alexandre Ier de Yougoslavie.

Stalker / Сталкер

Сталкер

Fiction, URSS, 1979, 163’, Couleur, VOSTF

de Andreï Tarkovski
avec Alexander Kaidanovsky, Anatoli Solonitsyne, Nikolai Grinko

Un passeur (Stalker) accompagne un écrivain et un physicien dans un vaste no man’s land jadis touché par une bombe atomique, une météorite ou la venue d’extraterrestres… Ce territoire contient “la chambre des désirs” qui exauce en secret les vœux de ceux qui s’y rendent.

Tender Son – The Frankenstein Project / A Frankenstein-terv

A Frankenstein-terv

Fiction, Hongrie, 2009, 105’, Couleur, VOSTF

de Kornél Mundruczó
avec Rudolf Frecska, Kitty Csikos, Lili Monori, Miklós Székely B., Kornél Mundruczó

Rudi, un garçon de 17 ans, retourne auprès de siens avec espoir ; il se heurte au rejet de sa famille. A l’issue d’un terrible événement, il est recherché pour meurtre. Son père jusqu’alors inconnu semble être le seul à pouvoir lui offrir la rédemption…

Compétition officielle Cannes 2010 ;
Meilleur réalisateur, Meilleur directeur de photographie Séville 2010 ;
Prix du jury, Sarajevo 2010

Tilva Ros / Тилва Рош

Тилва Рош

Fiction, Serbie / Pays-Bas, 2010, 99’, Couleur, VOSTF

de Nikola Ležaić
avec Marko Todorović, Stefan Djordjević, Dunja Kovačević

Deux amis, Toda et Stéfan, passent leur premier été après le lycée à faire du roller dans la mine abandonnée de Bor, jadis la plus grande mine de cuivre d’Europe. Quand Dunja, une amie qui vit en France, rentre pour les vacances, les garçons rêvent d’attirer son attention, au péril de leur amitié. Mais pendant ce temps, les revendications des syndicats gagnent du terrain en ville et les garçons retrouvent une cause commune.

Meilleur film Sarajevo 2010 ;
Meilleur film Estoril 2010

Womb

Fiction, Hongrie, 2010, 107’, Couleur, VOSTF

de Benedek Fliegauf
avec Eva Green, Matt Smith

Rebecca et Thomas, des amoureux d’enfance séparés par la vie se retrouvent lorsqu’ils sont étudiants pour une idylle fulgurante brisée par la mort de Thomas dans un accident de voiture. Incapable d’accepter ce coup du sort, Rebecca se bat pour le cloner et le porter en elle. Un nouveau Thomas naît, mais rien ne se passe comme prévu.

Sélection officielle Locarno 2010, Toronto 2010